Dur au travail et soumis chez lui

On peut a travers les courtes histoires sado maso que vous lisez constater qu’on peut trouver des hommes au travail très dur et extrêmement soumis sexuellement et ce ne sont pas les dominatrices qui me contredirons. Mais place au récit tres axé sur la souffrance et le sadomasochisme pervers.

SOUMIS HARD AU 08 95 699 063


Aujourd’hui rien de précis à signaler. Dans la journée j’ai procédé à une série de licenciements secs, ce qui m’a procuré un réel sentiment de satisfaction et m’a dopé pour la journée. J’aurais besoin de rendre visite à ma Maîtresse pour évacuer ce trop-plein d’énergie qui m’encombre mais malheureusement Elle ne peut pas me recevoir. Je ne sais pas pour quelle raison.
Elle ne me le dit jamais. Pourtant j’ai terriblement besoin d’une de ces séances d’humiliation dont Elle a le secret. C’est par Elle que j’existe et sans Elle je ne suis rien.
Elle a enfin consenti à m’ouvrir sa porte. Depuis presque une semaine, Elle était invisible et j’étais dévoré d’inquiétude car j’ai toujours peur qu’il lui arrive quelque chose de fâcheux. Lorsque je l’ai appelée hier pour la dixième fois elle a enfin répondu, m’autorisant à passer chez elle pour une heure tout au plus. Je ne demandais que ça. Je savais ce que j’avais à faire. A peine arrivé je me suis entièrement dévêtu, j’ai mis ma cagoule et des gants épais, puis j’ai entrepris d’astiquer son appartement de fond en comble, je suis passé dans tous les recoins. A quatre pattes sur le sol, j’ai traqué jusqu’à la dernière impureté. Quand ce fut terminé, je me suis mis à genoux à ses pieds en attendant son verdict. Elle était satisfaite mais pour faire bonne mesure, elle a fait couler de la cire chaude sur ma peau, m’arrachant des cris de stupeur et de douleur. Que c’était bon !…

D'autres annonces de salopes à ne pas louper :



Rencontres VDSM